Chauffage pour piscine : que choisir ?

Élément de confort, la piscine n'a pas mis de temps à se démocratiser. Mais si l'eau utilisée pour la remplir est parfois source de tracas (en termes de coût, fréquence de remplacement...), il faut y ajouter les frais à débourser pour l'entretien et/ou son chauffage. Concernant ce dernier paramètre, les propriétaires ont heureusement l'embarras du choix en la matière. Cependant, là encore, il faut être stratégique dans l'identification du système de chauffage de piscine adapté, non seulement pour des raisons économiques et écologiques, mais aussi pour des raisons pratiques. Plusieurs variables peuvent en effet changer la donne : emplacement et dimension de la piscine, degré de nécessité de la maintenance, etc.

Les différents types de chauffage pour piscine.

Il existe 4 techniques d'usage pour le chauffage de la piscine. Parmi les premiers systèmes habituels figure le réchauffeur électrique, également parmi les plus utilisés de par son faible coût d'installation et sa performance thermique (rapide à chauffer). La mise en place est assez simple, notamment puisque le dispositif de chauffe est en contact direct avec l'eau de piscine. Le chauffage solaire en est la première alternative, avec comme principale différence une montée de température plus lente. Dans la catégorie des chauffages haut de gamme pour les piscines, l'échangeur de chaleur est couplé avec tout le système de chauffage de la maison. Il s'agit de la liaison du réseau d'eau chaude domestique avec celui du bassin. Toute la performance calorifique de ce procédé dépend donc de la capacité du chauffage central.

Mais la méthode la plus en vogue en Hexagone pour le chauffage des piscines, c'est la pompe à chaleur utilisant l'énergie aérothermique. C'est la solution la plus efficace du moment. Chacun de ces dispositifs se valent, mais à différents titres.

Motifs de choix d'un chauffage de piscine.

Le réchauffeur électrique est de loin le plus rapide pour faire monter la température de l'eau de piscine. Mais dans la plupart des cas, il gère les piscines de petite dimension. Et compte tenu d'une dépense énergétique importante, il convient pour des séances de baignade occasionnelles. Dans ce même ordre d'idée (usage par intermittence), le chauffage solaire est aussi idéal si l'ensoleillement dans le milieu le permet. Mais encore, le coût d'achat et d'installation est assez important. Pour ceux qui veulent investir dans des dispositifs de grande performance adaptés aux petites et grandes piscines, utilisables dans n'importe quelle situation géographique, les deux autres types de chauffage sont parfaits.

Mais si l'échangeur thermique est une idée pratique, nécessitant un chauffage central puissant et une installation assez difficile, la pompe à chaleur n'a presque aucun point faible au niveau technique. Hormis le bruit, ce système parmi les plus chers à l'achat, peut nécessiter l'assistance d'un installateur spécialisé. Mais il chauffe rapidement, il a un faible impact écologique, il est extrêmement économique...

Vous trouverez tous ces dispositifs sur : ID Piscine, Piscine Center, Piscine Online, Nantalo,...