Comment poser soi-même ses fenêtres en PVC ?

La pose d'une fenêtre en PVC offre la possibilité d'améliorer l'isolation d'une habitation. Il s'agit donc d'une tâche assez délicate qui implique le respect des consignes de pose, de manière à se prémunir d'éventuelles fuites d'eau ou encore de dysfonctionnement des ouvrants. Si la pose une fenêtre requiert donc de la minutie, de la patience, de la précision et surtout de la dextérité, il est tout de même possible de la réaliser par soi-même. Pour ce faire, voici un guide pratique sur comment installer soi-même une fenêtre en PVC.

Les matériaux à avoir sous la main

Que ce soit lors de la rénovation d'une maison ou au cours d'une nouvelle construction, la pose d'une fenêtre est une tâche assez complexe qui nécessite des techniques, mais également les bons équipements. Ainsi, pour installer soi-même sa fenêtre en PVC, il est important d'avoir sous la main les outils tels qu'un nécessaire de mesure et traçage, un tournevis, une déligneuse, un marteau, une pince universelle, une cale en plastique et une spatule. Les matériaux comme le joint, le fond de joint et le silicone seront également indispensables.

Pour finir, il ne faut pas oublier la fenêtre sur-mesure à poser et son kit de fixation. Bien qu'il est tout à fait possible de poser soi-même sa fenêtre, passer par un professionnel qualifié est une garantie de travail bien fait. Ainsi, avant de se lancer, il est toujours plus judicieux de demander son devis fenêtre auprès d'un menuisier spécialisé comme www.mon-devis-fenetres.fr. Il se peut que le coût soit plus abordable de ce que l'on imagine.

Les étapes de l'installation

Pour assurer l'esthétique, la fonctionnalité, l'étanchéité et la qualité de l'isolation d'une fenêtre, il est important de suivre les bonnes étapes lors de son installation. Pour commencer, préparer l'espace où l'on va poser la fenêtre. Pour ce faire, ôter les surépaisseurs au niveau de l'emplacement afin d'assurer une adaptation parfaite de la fenêtre au mur. Aspirer les poussières pour avoir une surface bien nette. Après cela, présenter la fenêtre dans l'encadrement afin de pouvoir vérifier l'alignement. Ensuite, la retirer et poser un joint de silicone pour favoriser l'étanchéité entre le dormant et la pièce d'appui. Ceci effectué, fixer le dormant et l'ajuster au niveau à bulle et au fil à plomb.

Afin de rectifier l'horizontalité, faire glisser des cales en plastique dans le joint de silicone et fixer le dormant avec des vis. Pour continuer, emboîter les ouvrants et visser les poignées. Après cela, découper les profils de finition en fonction des dimensions de la fenêtre et ne pas hésiter à limer les bords pour les ajuster. Ensuite, les fixer au dormant qui se trouve à l'intérieur de la pièce. Poser un joint de silicone autour du dormant dans la partie extérieure de manière à éviter les infiltrations d'eau. Lisser le joint avec le doigt et couper l'excédent.

À l'aide d'une déligneuse, mesurer et découper l'habillage extérieur du bas. Après, clipser ce dernier sans appliquer de silicone. Répéter la même opération pour l'habillage du haut et y déposer un joint de silicone entre le mur et l'habillage. Terminer l'installation par la pose d'un joint de silicone sur les côtés.