Modification de l’aspect extérieur d’un bâtiment avec un bardage en bois

Barder sa maison revient à poser des revêtements sur les murs extérieurs. Cela donne de l’esthétique au bâtiment, mais le bardage protège aussi les murs et augmente le confort intérieur. Le bardage en bois est le plus fréquemment utilisé.

Toutefois, l’usage du PVC se sollicite en raison de son prix et de sa praticité. Le bois donne du style à l’extérieur. Il demande un entretien régulier par un intervalle de 5 ans. C’est surtout les bâtiments industriels et à destination bureaux qui usent de ce genre de bardage, et non les particuliers.

Les importances d’un bardage en bois

Ce revêtement en bois possède plusieurs rôles. Il peut être lisse ou imite le bois pourvues d’aspérités. Selon le degré de plastification effectué par l’entreprise de fabrication que les lames de bardages seront plus souple ou moins.

Le pare-pluie se situant sous les lames offre une étanchéité à l’eau. Une bonne isolation thermique s’acquière par le bois et la lame d’air. Le bois résiste très bien aux chocs et aux frottements. Se trouvant sur la surface extérieure du bâtiment, du  design du bardage en bois dépend alors l’esthétique de la nouvelle bâtisse. C’est également la manière la plus lucrative de rénover l’aspect extérieur de la maison pour les maisons d’habitation.

Les types de bardages et ses poses

L’aspect naturel du bois procure une ambiance chaleureuse et accueillante au bâtiment. Il s’agit du matériau le plus rependu sur le marché, et aussi le plus apprécié. Superposé ou emboité, le clin bois peut prendre la forme de planches à recouvrement partiel.

Il existe aussi le bardage métallique, en PVC et en pierre. Pour des usages particulières, le bardage en composite, en verre, en terre cuite, en béton, en ciment, et le bardage translucide sont des appréciés.

Son installation s’effectue de diverses manières telles que le bardage en lambris rainurés, languetés, bardage suédois, bardage ajoure, bardage Bauchage. Le revêtement se pose en horizontale, en vertical, à embrèvement, à chevauchement, et à recouvrement.

Les procédures administratives sur la pose d’un bardage en bois

La rénovation de la façade par la mise en place d’un bardage en bois doit suivre les règlements émis par la commune locale. Pour des travaux de petites envergures, le propriétaire doit faire une déclaration préalable de travaux bardage bois auprès des services administratives. Puisque entamer les travaux de bardage sans autorisation est synonyme d’infraction à la loi, alors, il faut faire la déclaration au préalable. Dans le cas où les travaux nécessitent une surélévation des murs, il faut alors faire une demande de permis de construire.

La déclaration comporte les plans des ouvrages et le formulaire retiré auprès de la mairie. Elle informe également des dimensions du projet, de son installation, de sa texture et des matériaux à utiliser. Le client peut suivre son dossier par le numéro d’enregistrement inscrit dans le récépissé qu’il obtient après déposition de la déclaration préalable de travaux. Le délai d’instruction est de un mois pour ce type d’ouvrage.