Tout savoir sur le métier d’élagueur

Il arrive souvent d’être confronté à une situation pendant laquelle l’on doit recourir à un professionnel dont on ne connaît pas trop forcément son rôle. Cet article vous expose en détail le métier d’un élagueur afin que vous puissiez connaître les circonstances qui nécessitent son intervention.

C’est un spécialiste en arboriculture

Un élagueur est spécialisé dans la culture des arbres. Il a suivi des formations spécifiques lui permettant de diagnostiquer un arbre afin de détecter ses besoins. Il maîtrise tous les types d’arbre, ainsi que leurs caractéristiques. Il connaît également les manières de traiter les différentes maladies d’un arbre. Il a appris à se servir de tous les outils nécessaires à l’élagage. Il a été formé sur les normes d’élagage et les mesures de sécurité à prendre lors d’une intervention. Ce qui est vraiment important, car cet artisan sera amené de travailler pour la plupart du temps en hauteur. Lors de ses études, il a bénéficié d’une formation complète indispensable à l’exécution des tâches qui lui seront attribuées :

En gros, il possède le savoir-faire et les compétences requises pour réaliser un élagage conforme.

Avant toute intervention, un élagueur détecte les anomalies et les besoins de l’arbre. Après le choix des techniques de taille et la préparation des outils à terre, il commence à grimper l’arbre. Ensuite, il procède aux exigences de son client en se référant à son diagnostic.

En fait, le choix de la technique à utiliser est nécessaire parce que la fonction d’une telle intervention est nombreuse. Un élagueur entretient, consolide et forme l’esthétique de la végétation.

Parfois, les élagueurs-grimpeurs se nomment également des arboristes-grimpeurs. Tout au long de leur formation que ce soit courte ou longue, ils étudient toute l’arboriculture. Un tel programme est conçu de manière à limiter la souffrance des arbres. Aussi, cette connaissance lui est commune avec d’autres travailleurs du paysage, mais il s’en sert pour connaitre le meilleur soin pour chaque végétation. Ce savoir approfondi en physiologie de l’arbre lui permet également de connaitre le meilleur moment d’élaguer et d’assurer la cicatrisation.

Quand un élagueur travaille avec les collectivités ou les grands parcs, la connaissance en botanique facilite l’établissement du plan de gestion pluriannuel. Cette étude en biologie végétale aide aussi au diagnostic et à la réalisation des préconisations nécessaires pour chaque arbre.

Il soigne les arbres avec grand soin

Un élagueur n’intervient généralement pas en solo. Quand vous faites appel à une entreprise d’élagage, toute une équipe formée d’élagueur-grimpeur, de chef d’équipe et de technicien à terre débarquera chez vous. Ils veillent tous à ce que l’arbre ne souffre pas tout au long des interventions. Comme la filière de production d’un élagueur est le paysage, le jardin et les espaces verts, il doit favoriser leur épanouissement coûte que coûte.

Amoureux de la nature, cet élagueur qui se trouve dans le 34 par exemple connait sur les bouts des doigts toutes les techniques à adopter une fois qu’il est en contact avec un arbre. Dans le but d’assurer la santé et l’aspect esthétique de l’arbre, il a le choix entre la taille de formation, la taille d’entretien, l’élagage architectural ou la coupe sanitaire. Il existe d’autres taillages comme la taille douce, l’élagage à la marotte ou encore l’élagage sévère. Cependant, quelle que soit la technique utilisée, il doit faire en sorte que l’arbre ne souffre pas.

C’est un travailleur en hauteur

Vous pensez qu’un alpiniste ou un cordiste est le seul intervenant en hauteur ? Détrompez-vous. Les élagueurs sont aussi spécialisés pour cela. Ils sont prêts à intervenir dans des endroits inaccessibles et dans des travaux en hauteur pour entretenir vos espaces naturels. Voilà pourquoi, ils doivent avoir des résistances physiques irréprochables.

Il étudie bien en avant le chantier sur lequel il va œuvrer. Les techniques à utiliser sont sélectionnées en fonction des besoins repérés. Le même principe s’applique pour le choix des matériels. C’est ensuite qu’il se vête de tous les accessoires de sécurité nécessaire pour exercer les travaux sans crainte. Une fois en hauteur, il peut effectuer le taillage, le démontage ou l’abattage nécessaire. Les travaux en hauteur peuvent durer des heures, environ 3 à 4 heures selon la taille de l’arbre. D’autres professionnels qui n’utilisent pas de cordes se servent d’une nacelle pour mener à bien leur intervention.

Dangereux, les travaux d’élagage sont également régis par des règlementations. Seuls les professionnels le savent et les respectent pour assurer la sécurité.